Loader

Pyrénées Cycl'n'Trip avec activités - En duo

  • Grands cols des Pyrénées
  • Augmenter la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Sur la route des grands cols

0-MAILLOT-CYCLISTE-MARC-BRUNING-HPTE-ODS65--2-.jpg
7-Cyclntrip-1920x1280-Visuel-135adafe268e459e8254c364ab85f6d9.jpg
8-PCT-2019--A.BONAL4472-d10ea133f98343eda1d51d775f17b1fc.jpg
9-TOURMALET-5-262bd8137304491abfa19cde406593c0.jpg

Vivez une semaine de vélo hors norme sur la route des grands cols des Pyrénées : 5 jours - 11 cols réservés - 127 km d'ascension.
Peyresourde, Aspin, Tourmalet, Aubisque et d'autres encore à découvrir. Un road trip à vélo, de col en col et d’une vallée à l’autre, et des paysages qui changent tous les jours. Le tout agrémenté d'un programme d'activités et de découvertes.

Sur la carte

à partir de 539 € / personne Base 2 personnes

  • 6 nuits en hôtels 2*, 3* et 4* en B&B
  • 5 demi-journées de randonnées à vélo sur des cols réservés aux cyclistes
  • La mise à disposition de fiches techniques sur les cols et un road book sur les itinéraires à parcourir
  • La mise à disposition d’un guide pratique sur les activités touristiques de la région
  • 1 entrée (2h) dans 4 centres de balnéo des Hautes-Pyrénées : Balnéa, Aquensis, Luzéa, le Jardin des Bains
  • 1 accès en téléphérique au Pic du Midi
  • 1 pass Cauterets Pont d'Espagne (accès au parking du Puntas, aux télécabines et au télésiège du lac de Gaube)
  • 1 pass couplé Château Fort de Lourdes et funiculaire du Pic du Jer

Contactez Nathalie
pour réserver ce séjour ou obtenir des informations

Par mail Par téléphone 33 (0)5 62 56 70 00

Les points forts

  • De belles routes de cols des Pyrénées réservées aux cyclistes de 9h à 12h
  • Des hébergements confortables
  • Les fiches techniques et cartographie fournies
  • Un programme d'activités

Du 27 au 31 juillet les cols mythiques des Pyrénées réservés aux cyclistes
Dans la roue des coureurs du Tour de France, pédalez comme il vous plait sur les cols réservés des Pyrénées ! Au menu chaque jour, de 9h à 12h, un, deux, trois cols où la circulation est interdite aux voitures. Une semaine hors norme pour rouler à son rythme avec, au choix, 11 cols et plus de 100 km d’ascension réservés aux cyclistes.

Route réservée aux cyclistes : pas de voiture donc mais certains véhicules peuvent exceptionnellement emprunter l’itinéraire (organisation, secours, riverains…) et donc, à la montée comme à la descente… « je roule sur la droite de la chaussée, je reste vigilant, je maîtrise ma vitesse, je ne surestime pas mes forces ni mes capacités ».

En bas du col : accueil, informations et encouragements !
En haut du col : ravitaillement, souvenir et passeport tamponné avant de redescendre.

Jour d'arrivée : dimanche 26 juillet

Rendez-vous à votre hôtel au cœur de la ville d’Arreau. Remise de votre carnet de voyage (dans le cas où celui-ci ne vous serait pas parvenu avant).

Si vous souhaitez faire l'ascension du Port de Balès, nous pouvons vous proposer un hôtel à Bagnères-de-Luchon.

Jour 1 : lundi 27 juillet

Port de Balès - Col Peyresourde & Altiport 007 - Val Louron Azet

C’est parti ! La première journée du Pyrénées Cycl’n Trip est lancée avec 3 cols au programme : le port de Balès, le col de Peyresourde, de Val-Louron Azet et du Portet. C’est vous qui choisissez : réaliser l’ascension des trois cols, de deux cols ou d’un seul.

L’après-midi, place à la détente dans les eaux des sources chaudes et bienfaisantes de Balnéa, votre centre de balnéo avec lagunes intérieures et extérieures, hammam, sauna, cols de cygne... Niché sur les rives du lac, il vous offre une vue panoramique sur les sommets de la vallée.
Ou découverte de la Réserve Naturelle Nationale du Néouvielle. Vous partez pour une balade facile découvrir ce site naturel protégé, cadre bucolique et sauvage à souhait, qui vous émerveillera avec ses 70 lacs et sa forêt de pins à crochets centenaires.

Nuit en vallée d'Aure en hôtel 4*.

Jour 2 : mardi 28 juillet

Col d'Aspin - Col du Portet

Aujourd'hui, deux cols de la Vallée d’Aure sont réservés aux cyclistes de 9 h à 12 h : le col du Portet et le col d'Aspin. Le col d’Aspin vous permettra de rejoindre la vallée de Campan où se situe votre hôtel. Prenez le temps de profiter du beau panorama sur le Pic du Midi au sommet du col. N’hésitez pas non plus à faire une pause au bord du lac de Payolle, au pied du col (versant Bagnères). Vous pourrez y trouver une bonne table locale pour le déjeuner.

L’après-midi, c'est parti pour un voyage époustouflant !
Vous embarquez dans le téléphérique qui vous mène au sommet du Pic du Midi, à plus de 2800 m d'altitude. Là-haut, vous profitez des terrasses qui vous offrent un panorama incroyable sur toute la chaîne des Pyrénées ! N'hésitez-pas à vous balader sur le ponton dans le ciel : sensations fortes garanties !
En fin de journée, vous vous relaxez au spa thermal Aquensis. Bains et lagune bouillonnent sous une majestueuse charpente de bois aux allures de cathédrale à côté d’un hammam d’exception. Vous profitez des bassins animés avec remous, rideau d’eau, cols de cygne, musique sous l’eau, sans oublier les saunas et jacuzzis en terrasse qui complètent l’offre.

Nuit en vallée de Campan en hôtel 3*.

Jour 3 : mercredi 29 juillet

Col du Tourmalet - Montée de Luz Ardiden

A vous l’ascension d’un col mythique du Tour de France : le Tourmalet !
Après vous être mesuré à la légende, vous pourrez également monter jusqu’à Luz-Ardiden. Vous profiterez ensuite du village de Luz-Saint-Sauveur.

L’après-midi, vous avez rendez-vous avec un site d’exception : le cirque de Gavarnie. Site classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, c’est un spectacle naturel constant. Une balade facile et agréable vous y conduit.
En fin de journée, Luzéa vous convie à une détente optimale avec jets sous-marins de massage, douches cervicales et nage à contre-courant, jacuzzi suspendu, salon aux banquettes chauffantes, bain romain à jets dorsaux, sauna ou hammam oriental…

Nuit en Pays Toy en hôtel 2*.

Jour 4 : jeudi 30 juillet

Montée du Hautacam - Col de Couraduque

Pour cette quatrième journée de votre Pyrénées Cycl’n Trip : le col de Couraduque et la montée du Hautacam. Vous avez encore une fois la possibilité de choisir : une ascension au choix, ou les deux !

L’après-midi, vous filez vers Cauterets-Pont d’Espagne, site emblématique du Parc National des Pyrénées, un véritable jardin d’Éden. Succession de cascades et de torrents bouillonnants, la route qui vous y mène est à elle seule un vrai spectacle. La télécabine du Puntas et le télésiège de Gaube permettent de le visiter sans effort.
En fin de journée, vous vous rendez à Lourdes où les Sanctuaires vous réservent une expérience personnelle unique et insoupçonnée.

Nuit sur la plaine d'Argelès-Gazost en hôtel 3*.

Jour 5 : vendredi 31 juillet

Col des Bordères - Cols du Soulor et d'Aubisque

Cette dernière journée du Pyrénées Cycl’n Trip n’est pas sans rappeler l’étape 19 du Tour de France 2018 avec l’ascension de 3 cols : des Bordères, du Soulor et d’Aubisque. Vous avez encore une fois plusieurs possibilités.

L'après-midi, vous commencez par une pause au centre de balnéo Le Jardin des Bains. Une parenthèse de détente et bien-être avec ses différentes ambiances florales et végétales mais aussi ses larges verrières qui offrent des jeux de lumière et de transparence.
Ensuite vous découvrez le Château Fort de Lourdes et montez au Pic du Jer en funiculaire pour un superbe panorama sur la ville et l'entrée des vallées.

Nuit à Lourdes en hôtel 4*.

Informations complémentaires

ATTENTION ! Il convient d’être autonome pour toutes les petites casses classiques occasionnées lors d’un séjour comme celui-ci (crevaisons, réparation... Ceux qui ont des freins à disque et vélos sophistiqués, prévoyez bien le matériel de réparation adéquat). Une patte de dérailleur est obligatoire.

Hôtels 2*, 3* et 4* en B&B

Votre hôtel 3* à Arreau

Cet hôtel bénéficie d’une situation privilégiée, à la croisée des vallées d’Aure et du Louron, à deux pas de l’Espagne, entre le col de Peyresourde et le col d’Aspin, à proximité des stations de ski de Peyragudes, Val Louron, St Lary et Piau-Engaly. La bâtisse est chargée d’histoire, relais de poste il y a 3 siècles, elle fut ensuite une étape privilégiée du Conte Henri Russel, célèbre pyrénéiste. Aujourd’hui la maison a gardé tout son charme et vous pourrez y goûter un certain art de vivre : ambiance cosy, accueil familial et chaleureux. Vous pourrez profiter du jardin pour vous détendre et de la piscine pour vous rafraîchir en été. En hiver, après une journée de ski, vous apprécierez la chaleur dégagée par la cheminée. Côté table, la règle est simple : « Les recettes de toujours n’ont de caractère que si elles sont préparées avec les produits du terroir... » C’est ce qui fait la qualité et la finesse de la cuisine du chef ! Dans la salle à manger à la décoration soignée et délicate laissez-vous emporter dans un tourbillon de saveurs, de senteurs et de couleurs.

Votre hôtel 4* à Saint-Lary

Au cœur du Parc National des Pyrénées, cet hôtel est situé sur un site d’exception, dans un cadre verdoyant et reposant. Au pied du domaine skiable de Saint Lary, à 50 mètres des télécabines, l’hôtel, qui a su conserver ses racines pyrénéennes et son âme montagnarde, cultive le goût du charme et de l’authentique. Depuis toujours, les équipes sont aux petits soins des clients et le service est de qualité. L’hôtel dispose de 65 chambres de grand confort, dont 5 chambres familiales, arborant une décoration classique et contemporaine avec des matériaux sobres et des teintes chaleureuses. Chaque chambre bénéficie d’une vue dégagée soit sur le massif montagneux, soit sur les jardins des Thermes. Le bar et le restaurant La Mangeoire se retrouvent autour d’un salon et jouent la carte de l’originalité avec une décoration reproduisant l’ambiance d’un chalet de montagne. Le restaurant propose une cuisine raffinée parmi une large palette de spécialités locales et internationales, basée sur des produits frais et de saison. Le Bar « Le Cintra » : c’est le cœur de l’hôtel où tout le monde se retrouve en convivialité ! Pour votre plus grand confort, l’hôtel est directement relié au spa Sensoria by Nuxe. Vous pourrez profiter de soins balnéo, mais également de soins visage & corps, des NUXE Massages ainsi que d’autres soins beauté et détente pour le bien-être de votre corps et de votre esprit, dans une ambiance cocooning, au cœur des Pyrénées.

Votre hôtel 3* à Campan

Idéalement situé au pied du col du Tourmalet votre hôtel totalement rénové vous accueille sous le regard du Pic du Midi de Bigorre (de mi-février à fin mars et de fin mai à fin octobre). Aux commandes, Christophe a un sens de l'accueil particulièrement affûté ! Il saura vous donner tous les bons plans qu'il connaît et vous révéler quelques-uns de ses coins favoris. A vous les balades avec les bergers, le panorama incroyable depuis le sommet du Pic du Midi et en hiver les larges pistes de la station du Grand Tourmalet. Au retour vous apprécierez vous retrouver dans votre hôtel cocoon. La pierre est présente et se marie délicatement au bois, les luminaires en cuivre et l'insert dégagent une touche de chaleur. Cerise sur le gâteau : le court de tennis et la piscine pour la minute "énergie" ! Votre chambre offre un savant mélange de sobriété et de modernité. Dès la porte passée vous aurez l'envie irrésistible de vous lover dans les couettes blanches. Côté table, un menu unique renouvelé quotidiennement vous sera proposé.

Votre hôtel 2* à Luz-Sain-Sauveur

Cet hôtel se situe dans le quartier thermal de Luz-Saint-Sauveur, tout prés des Thermes. Constitué de 2 bâtiments, l’un est à flanc de montagne, bercé par le bruit du Gave; le second, un peu plus haut, vous offre la douceur d’un jardin. Les 2 vous dévoilent une vue magnifique sur les sommets pyrénéens. L’accueil est chaleureux, familial. Vous en apprécierez le calme et la convivialité.

Votre hôtel 3* à Argelès-Gazost

Née d'un concours d'architecte, cette bâtisse originale à l'allure de paquebot date de 1930. Acquise et transformée en hôtel par la famille Pucheu en 1960, elle vous invite à une escale très privilégiée. A bord, service 1ère classe : port des bagages, ascenseur, wifi et chaînes satellites dans les chambres, salon bibliothèque, jardin fleuri et ombragé… Et la restauration nous direz-vous ? Entre nouvelle cuisine et gastronomie du terroir, elle trouve son inspiration dans la couleur des saisons et les senteurs du marché. Vous embarquez ? Votre hôtel dispose de chambres standard, confort ou famille, accessibles par ascenseur, tournées vers le jardin et les montagnes et qui bénéficient de tous les équipements de confort moderne (TV écran plat, bureau, minibar, espaces de rangements, wifi..). Côté détente le Jardin, la terrasse, les salons, le bar ou le restaurant panoramique viendront compléter le plaisir d'un séjour réussi.

Votre hôtel 4* à Lourdes

C’est à quelques pas du Sanctuaire que cet hôtel dresse fièrement sa façade Belle Époque. Caractère, grands espaces, services haut de gamme, spa NUXE, véritable havre de paix et de sérénité idéalement conçu pour se ressourcer, grand parc aux arbres centenaires, parking privé… Tous les éléments sont réunis pour que vous découvriez Lourdes dans une atmosphère détendue et VIP. Depuis les chambres ou suites panoramiques, la vue dégagée sur le site du Sanctuaire ajoute à l’apaisement.
Dès votre arrivée, vous êtes immergés dans l’univers classique-chic du début du 20e siècle. Les fauteuils rouges et cosy illuminent l’épaisse moquette du bar, les fresques peintes sur les murs retracent l’histoire, les rideaux damassés donnent à la salle de restaurant une ambiance feutrée. Côté table, le chef régale avec des saveurs subtiles et gourmandes d’ici ou d’ailleurs.
Avec des services premium cet hôtel vous promet une belle expérience à Lourdes.

Balnéa, votre centre de Balnéo

Plongé dans les eaux des sources chaudes et bienfaisantes, les yeux rivés sur les montagnes dressées et les poumons emplis de l’air pur des sommets, la montagne se vit autrement en version pyrénéenne. Profitant de leurs atouts naturels inimitables, les Pyrénées ont conçu une gamme de centres de balnéo proposant lagunes, jacuzzis, hammam, sauna, modelages aux pierres chaudes, lits à bulles, massages ayurvédiques, bain musical… Avec leurs huit centres, les Hautes-Pyrénées sont championnes de la balnéo et Balnéa est le 1er d’entre eux. Niché au cœur de l’un des plus beaux décors naturels des Hautes-Pyrénées sur les rives du lac de Génos-Loudenvielle, Balnéa ne se contente pas de faire du bien aux corps et aux esprits. Il donne du plaisir aux yeux qui n’en finissent pas de rester grands ouverts face à la beauté des Pyrénées.

Aquensis, votre centre de Balnéo

La façade XIXe bleu azur annonce la couleur : ressourcement entre eau et ciel. Une architecture novatrice et audacieuse met en valeur Aquensis. L’espace détente déploie sur 300 m2 son grand bassin d’eau thermale à 34°. Naturellement riche en oligo-éléments, calcium, sulfate et magnésium, elle fait la réputation de Bagnères depuis l’Antiquité. Animé de cols de cygne, jets, rideaux d’eau, brumisateurs, contre-courants, alvéoles avec remous, le grand bassin dispose aussi d’un vrai court de natation central de 20 m. Au-dessus de lui, jaillit une charpente majestueuse en bois de mélèze, telle une cathédrale de bien-être baignée de clarté naturelle.
Comme un bain de minuit, la piscine aqua musique avec hydro massages joue avec la lumière et l’obscurité pour sublimer les moments de plaisir. Les oreilles dans l’eau, votre corps se fait léger, la musique vous apporte une touche de douceur et vous aide à évacuer les tensions accumulées.

Luzéa, votre centre de Balnéo

Sur une terrasse suspendue au flanc de la montagne, Luzéa surplombe la vallée de lumière. Le centre de balnéo mêle marbre et verre, architecture néo-classique et infrastructures modernes. L’établissement date du Second Empire et conserve le souvenir de prestigieux visiteurs comme l’Impératrice Eugénie venue prendre les eaux. Ici, l’histoire a laissé son empreinte un peu partout.
L’espace détente, tout de blanc immaculé aux lignes épurées, rehausse les sommets pyrénéens qui jaillissent derrière la large baie vitrée. Le bassin de détente allie tous les plaisirs d’une eau à 30°: jets sous-marins de massage, cols de cygne, lit à bulles et nage à contre-courant. Le bain romain à 34° avec ses jets lombaires réconforte votre dos. Le hammam oriental, tout circulaire, alterne le marbre blanc de carrare et le marbre noir des Pyrénées. Si vous préférez la chaleur sèche, un sauna est également à votre disposition. A la sortie, après les grands frissons du couloir d’eau froide à 10°, une fontaine déverse de la glace pour vous frictionner. Vous pouvez alors vous reposer dans la salle de marbre chaud du mensonger, à l’aplomb du ruisseau du même nom. De la baie vitrée, vous admirez ce cours d’eau qui peut grossir rapidement et se transformer en torrent. Les deux jacuzzis suspendus offrent eux aussi une vue imprenable sur le ruisseau menteur.

Le Jardin des Bains, votre centre de Balnéo

Argelès-Gazost, située au carrefour de la route des Grands Sites (Lourdes, le Pic du Midi, Gavarnie et Cauterets-Pont d’Espagne), ville thermale reconnue, a ouvert un centre de balnéo, le Jardin des Bains, pour un voyage à travers les jardins dans le temps et dans l’espace. A découvrir : tous les plaisirs qu'offrent les jardins aquatiques, le parcours de marche, les bains de senteurs et le mystérieux puits de l'Inca…détente et relaxation des sens assurées dans un cadre hors du temps.

Le téléphérique du Pic du Midi : un accès simple et facile aux plus hauts sommets !

La visite commence par un sensationnel voyage aérien à bord d’une cabine de téléphérique. 15 minutes de trajet et des passages vertigineux avec 350 m de vide sous les pieds ! Au sommet, 750m² de terrasses aménagées permettent de contempler un incroyable panorama sur la chaîne des Pyrénées, plus de 300 km de sommets. Par beau temps, on distingue, au Nord, les premiers contreforts du Massif Central ! Des tables d’orientation et d’interprétation aident à décrypter l’horizon. Et des lunettes permettent d’observer le soleil parce que le Pic du Midi abrite également un observatoire. C’est un ciel nocturne hors du commun que l’on observe depuis le Pic du Midi grâce à la pureté de l’air et la forte stabilité de l’atmosphère à 2 877 m d’altitude. Cette qualité lui a valu d’être classé «Réserve Internationale de Ciel étoilé». Le Pic du Midi se visite en journée et en soirée. Il reçoit également ses visiteurs pour la nuit.

Le cirque de Gavarnie : Patrimoine Mondial de l'Unesco

Il y a cinquante millions d’années, érosions pluviales et glaciaires ont creusé dans les Pyrénées un ensemble de cirques naturels d’une rare perfection. Gavarnie est l’un d’eux. Le plus célèbre, le plus impressionnant aussi. Dès le village traversé, il vous saute à la vue, vous serre la gorge et vous emballe le coeur ! Gavarnie a l’air d’une pure invention, une invention immense posée au milieu des Pyrénées. Plus de 5 kilomètres de diamètre, des murailles verticales de 1 500 m de haut, et des centaines de cascades. Maître des mots, Victor Hugo l’avait décrit ainsi : « c’est l’édifice le plus mystérieux des plus mystérieux des architectes ; c’est le colosseum de la nature : c’est Gavarnie ». Face à ce colosse exceptionnel on peine à croire qu’il n’est pas seul. Et pourtant Estaubé et Troumouse sont bien là, à quelques encablures. Comme lui, ils sont de véritables chefs-d’oeuvre. Ces spectaculaires cirques sont adossés aux grands canyons du Haut-Aragon espagnol et forment ensemble le site de «Gavarnie - Mont-Perdu», un morceau de Pyrénées unique, une montagne sacrée inscrite par l’Unesco au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Cauterets - Pont d'Espagne : au cœur du Parc National des Pyrénées

Ici, chaque recoin regorge de vie. Les pins à crochets poussent à même le rocher, les rivières bondissent, les grenouilles rousses coassent, les marmottes se pâment au soleil, les isards vous surveillent, les bouquetins se chamaillent, les prairies sont couvertes de fleurs. Dans l’air pur, cette odeur de résine et de serpolet. Et nous, on a juste envie de sauter de joie devant tant de vie et d’harmonie. Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Plus haut, vous attend patiemment le splendide lac de Gaube sous le fascinant Vignemale, plus haut massif des Pyrénées françaises. S’il se prête au jeu, vous aurez le plaisir de voir son reflet posé sur les eaux turquoise. Magique ! De nombreux aménagements et sentiers offrent plusieurs possibilités de balades et permettent de profiter de ce jardin d’Éden des Pyrénées sans effort. Nous vous conseillons d’emprunter les deux remontées mécaniques successives, télécabine de Puntas et télésiège de Gaube, pour accéder directement, après 15 petites minutes de marche supplémentaires au lac de Gaube. Vous pourrez ensuite parcourir le site en redescendant, à pied ou en télésiège.

Lourdes : un monde de spiritualité

Détendez-vous, votre certificat de baptême ne vous sera pas demandé à l’entrée du site. Et il n’est pas nécessaire de réviser les doctrines de la Trinité chrétienne pour apprécier les lieux. Alors pourquoi Lourdes ? Pour vivre une expérience mystique ? Mieux que ça : pour découvrir un lieu unique au monde qu’il faut avoir vu une fois dans sa vie.
Chaque année, des millions de visiteurs viennent du monde entier dans cette petite ville, où en 1858, une jeune fille prénommée Bernadette rencontra la Vierge dans une grotte près de la rivière. Ils se pressent pour toucher le rocher luisant de milliers de caresses et se recueillir devant la source que Bernadette fit jaillir au lieu exact des Apparitions. Puis ils se dirigent vers les fontaines et les piscines pour toucher l’eau de la source avant d’allumer un cierge qui prolongera leurs prières après leur départ. L’atmosphère désarme les plus sceptiques. Il y a quelque chose d’émouvant et de fascinant à observer la déambulation des pèlerins dans cette quête de sens et de liens. Et il faut avouer que cette visite nourrit aussi, d’une manière ou d’une autre, le cheminement intérieur que nous avons tous, athées et croyants, et qui nous invite à réfléchir sur nous, les autres, et sur le sens de notre existence.

La réserve naturelle nationale du Néouvielle

Combien sont-ils ? Plusieurs dizaines ? Une centaine ? Nul n’a jamais pu compter les lacs de cette réserve. Ils constellent le paysage et forment un véritable chapelet de jolis miroirs azurés qui scintillent au milieu des forêts de pins à crochets, des prairies et des rhododendrons. Un paysage enchanteur qui mêle des gammes de verts et bleu turquoise. Mais au Néouvielle le spectacle est aussi assuré par les animaux. Le plus discret vit dans les ruisseaux. On le nomme l’Euprocte des Pyrénées. Curieux animal, une sorte de gros triton, il se vante d’être contemporain des dinosaures. Plus classiques, les renards solitaires, isards, marmottes, les vautours fauves et gypaètes barbus, les grenouilles rousses et crapauds accoucheurs peuplent ce pays des merveilles.

Le funiculaire du Pic du Jer

Le Pic du Jer (948 m) surplombe la ville de Lourdes. Il est reconnaissable à sa grande croix illuminée la nuit. Un funiculaire centenaire vous permet d’y accéder en 6 minutes.
Au sommet, un point de vue inoubliable sur la chaîne des Pyrénées et la ville de Lourdes (table d’orientation). Visite guidée des grottes et interprétation du paysage. Sentier botanique.

le château fort de Lourdes

Pièce maîtresse des forteresses du Piémont pyrénéen, dominant la ville, le château fort, classé Monument historique, reste un témoin majeur de l’histoire de Lourdes du XIe au XIXe s. Il abrite depuis 1921, le musée Pyrénéen, labellisé Musée de France qui présente les plus importantes collections sur l’histoire des Pyrénées. Elles permettent de découvrir la vie quotidienne dans les Pyrénées, françaises et espagnoles, du XVIIIe au début du XXe s.
La richesse et la variété des cultures montagnardes se retrouvent dans les costumes, le mobilier, les rites funéraires, les pratiques agricoles, pastorales et artisanales. Un jardin botanique et une terrasse vous invitent à un moment de repos, devant des maquettes représentant l’habitat traditionnel et quelques grands sites des Pyrénées.

Col de Peyresourde

Altitude : 1569 m

Reliant la Vallée du Louron au Pays de Luchon en Haute-Garonne, le col de Peyresourde, est un « classico » du Tour de France qui l’a gravi 47 fois depuis 1947 ! Sur la route, les petits villages de montagne s'égrainent. On profite jusqu’au col d’une vue panoramique incroyable sur les vallées et les sommets environnannts.

Col de Val Louron-Azet

Altitude : 1580 m

Entre vallée d’Aure et du Louron, le Col de Val Louron – Azet offre de part et d’autre un contraste saisissant entre les pentes douces et herbeuses des vallées et les sommets de la haute chaîne. C’est l’un des plus jeunes cols « cyclo » pyrénéens qui n’est goudronné et ouvert à la circulation que depuis les années 90. Il a pourtant déjà été gravi 7 fois par le Tour de France, notamment lors de l’édition 2016, au cours de l’étape Pau-Bagnères-de-Luchon.

Col du Portet

Altitude : 2215 m

"Le nouveau Tourmalet"
Voici un col qui marquera une arrivée inédite, tant pour le Cycl'ntrip que pour le Tour de France 2018 : jusqu'alors non goudronné, c'est la toute première fois que les cyclistes pourront s'élancer à sa conquête. Avec 16 km à plus de 8% en moyenne et une altitude de 2 215 m, le col du Portet a toutes les caractéristiques d'un nouveau Tourmalet.

Col d’Aspin

Altitude : 1489 m

Parmi les géants du Tour de France le col présente des profils assez doux sur ses flancs et à son sommet. Ici, la place est à la nature et aux pâturages. Pas de traversée de village sur près de 25km, autant dire que l’ambiance est au « into the wild », mais pas encore au « gravels », tout de même !

Col du Tourmalet

Altitude : 2215 m

Une légende ! Le Tourmalet est au vélo, ce que l’Eden Park est au rugby, ou Maracana au football : un temple ! Son nom claque tel un étendard sur toute la planète vélo ! Ce seigneur figure au programme du Tour de France depuis 1910. C’est tout simplement le col le plus gravi par le Tour de France. Au pied du Pic du Midi, l’ambiance est à la haute montagne ; aussi haute que les ambitions des cyclistes du monde entier qui gravissent toujours plus nombreux les pentes du Tourmalet.

Luz-Ardiden

Altitude : 1680 m

Une route ombragée ponctuée de belvédères sur le Pays Toy
Avec 25 lacets à enchaîner, la montée de Luz Ardiden figure parmi les plus techniques des Pyrénées. Depuis 1985, les 8 arrivées du Tour de France ont toutes marqué les esprits et ont fait de Luz-Ardiden un des juges de paix de la course. Une route ombragée ponctuée de belvédères sur le Pays Toy, une arrivée au pied des pistes de la station de ski, et la tentation irrésistible de lever les bras en V !

Hautacam

Altitude : 1520 m

La montée à Hautacam est avant tout un belvédère incroyable sur la vallée des Gaves. Du Pibeste aux 3000 frontaliers, en passant par les douceurs d’Argelès-Gazost et du Val d’Azun le regard s’enivre d’un paysage de montagne dans tous ses états.
De la vallée jusqu’au sommet, les villages, les hameaux, puis les granges foraines s’égrènent discrètement et harmonieusement le long de la route.
Ici aussi l’empreinte du Tour de France est palpable à tous les virages. Seulement 5 étapes entre 1994 et 2014, mais quelles aventures, à chaque fois ! Hautacam, c’est du beau, c’est du grand, c’est du magique… avec quand même une bonne technique.

Col de Couraduque

Altitude : 1367 m

La montée au col de Couraduque a tout de la carte postale
Un petit coin de paradis… ici pas encore d’étape du Tour de France mais une jolie montée, sur une des plus belles soulanes du Val d’Azun (versant exposé au sud). Les parapentes qui parsèment le ciel bleu de petits points de couleur, l’harmonie des maisons traditionnelles et des prairies bien entretenues, la vue, ici aussi, sur les 3000 qui nous observent… la montée au col de Couraduque a tout de la carte postale.

Col des Bordères

Altitude : 1156 m

Un petit col à l’allure bucolique, à l’écart du monde
Small is beautifull, pourrait être la signature de ce petit col à l’allure bucolique, à l’écart du monde. Idéal avant d’attaquer l’Aubisque par le Soulor. Depuis le village d’Estaing, la route se love dans un joli vallon pour rejoindre le col qui forme un grand replat. Depuis Arrens, le tracé colle à la pente et offre une vue « comme au cinéma » sur les sommets élancés du Pic du Midi d’Arrens ou du Grang Gabizos. L’ambiance reste pastorale et douce.

Col d’Aubisque par le col du Soulor

Altitude : 1709 m

Trait d’union entre la Bigorre et le Béarn, le Soulor et l’Aubisque sont unis depuis 1860 par un incroyable tracé qui semble défier les lois de l’apesanteur. Cette route est devenue l'un des itinéraires favoris des cyclistes du monde entier. Côté sport et Tour de France, les deux cols ne sont pas en reste, avec 50 passages pour le Soulor et 45 pour l’Aubisque depuis 1947 ! Ici aussi, on est bien dans la légende, et la route est presque plus marquée par les roues des vélos que par celle des voitures. Le Soulor et l’Aubisque sont comme un gâteau et sa cerise.

  • à partir de 539 € / personne -
  • Base 2 personnes

Le prix comprend

6 nuits en hôtels 2*, 3* et 4* en B&B - 5 demi-journées de randonnées à vélo sur des cols réservés aux cyclistes avec la mise à disposition de fiches techniques sur les cols et un road book sur les itinéraires à parcourir - La mise à disposition d’un guide pratique sur les activités touristiques de la région -1 entrée (2h) dans 4 centres de balnéo des Hautes-Pyrénées : Balnéa, Aquensis, Luzéa, le Jardin des Bains - 1 accès en téléphérique au Pic du Midi - 1 pass Cauterets Pont d'Espagne (accès au Parking du Puntas, aux télécabines et au télésiège du lac de Gaube) - 1 pass couplé Château Fort de Lourdes et funiculaire du Pic du Jer - Les frais de dossier.

Le prix ne comprend pas

Les visites de sites (hors programme) - Les dépenses personnelles - La location de vélo électrique - Les taxes de séjour - L'assurance annulation.

Validité

Eté 2020
du 26 au 31 juillet 2020

Matériel individuel à emporter :

- Un petit sac à dos pour la journée - Des vêtements de rechange pour le soir - Un vêtement CHAUD pour le soir (type anorak, veste de montagne...) - Une paire de sandales - Une serviette de bain - Une casquette - Crème solaire et lunettes de soleil - Une pharmacie personnelle - Opinel, papier hygiénique, une boite de lingettes - Vivres de courses (barres de céréales, fruits secs...) - Un peu d’espèces (les distributeurs ne sont pas présents partout...)

Matériel spécifique au vélo :

- Une tenue de vélo adaptée : cuissard, tee-shirts respirant dont un à manches longues en microfibres - Un coupe-vent type K-way ou gore tex - Une paire de gants de vélo - Un casque - 1 bidon ou 2, le mieux étant les poches d’eau dorsales (type Camel Back / 2 litres) - Chambres à air pour pneus classiques, il est recommandé des pneus tubeless, rayons de rechange... - Un nécessaire de réparation - Une patte de dérailleur, un câble...

De bonnes adresses :

Fine alliance des saveurs du Sud et de la richesse des mets montagnards, les tables haut-pyrénéennes sont belles et variées. Les Créatrices de la Boutique des Pyrénées iront même jusqu'à vous réserver une table dans un restaurant de choix.